23/03/2008

Une pédagogie corporelle accessible

Nos corps se façonnent peu à peu au gré des modes et de contraintes de la vie moderne, dans des attitudes qui se figent trop souvent et deviennent douloureuses et inefficaces. Parmi les propositions que l'on trouve aujourd'hui dans le domaine du mieux-être, l'eutonie apparaît comme une pédagogie originale, une pratique corporelle exigeante, fondée sur l'observation des sensations. La personne est considérée comme un-e élève en recherche et non comme un-e patient-e.

L' « eutonie », c'est la recherche du tonus harmonieux.

Apprendre à sentir son corps, se mouvoir librement avec le minimum de fatigue, faire varier son tonus en fonction des situations à vivre.  Les consignes de l'eutoniste amènent chaque élève à (re)découvrir sa peau, ses os, son espace intérieur et le contact avec le monde environnant. On réactive le réflexe de redressement qui permet à la colonne vertébrale de s'ériger naturellement, sans effort. D'étirements en bâillements, la détente vient peu à peu. La stimulation de la peau, le travail sur les os élève le tonus.

Avec l'eutonie, pas de schéma préalable, de progression prévisible.

 Chacun-e y est bienvenu-e, surtout les plus raides !, pour un cheminement vers un mieux être.

Claudine Drion, eutoniste GA ®

Les commentaires sont fermés.